Cérémonial du porte-drapeau

Hautement symbolique, la mission de porte-drapeau est de rendre hommage, au nom de la Nation française, aux combattants et aux disparus.

1. TENUE ET PORT DES DECORATIONS.

a) Le drapeau.

Le drapeau est constitué d'un carré d'étoffe double de 90 cm en soie composé de 3 bandes égales bleu, blanc, rouge.

Sur chaque côté des mots en lettres d'or sont peints. Le drapeau comporte des franges et torsades en fil d'or sur 3 des côtés de son pourtour.

Le drapeau est tenu à l'aide d'un manche appelé "hampe" de 2 mètres terminée par un fer de lance en bronze doré avec un cartouche rond dans lequel est inscrit le monogramme "RF".

Le drapeau est surmonté, à la base de la couronne, d'une cravatte tricolore à 2 pans de 100x20 cm

Une cravatte de deuil, de couleur noire, remplace la cravatte tricolore lors d'obsèques.

Le drapeau est supporté sur un harnais appelé "baudrier".

Le drapeau, mis sur le baudrier est nommé "au sautoir".

 

A LIRE LORS DE LA REMISE OFFICIELLE D'UN DRAPEAU
Je vous remet ce drapeau.
Qu'il soit le symbole de la cohésion, de la discipline, du dévouement au service de la Patrie, et de votre Association.
Qu'il soit source de l'exemple que ses membres doivent donner aux autres.
(extrait de : La voix du sous officier).

b) Tenue.

Le porte-drapeau, à qui a été dévolu l'honneur de porter l'emblème de son association, doit être dans une tenue vestimentaire irréprochable. Il est si possible en pantalon gris et blazer bleu marine ou bien encore en costume sombre propre.

-Il ne doit pas omettre les gants blancs en respect de l'emblème porté.

c) Décorations.

- Les décorations officielles sont obligatoirement de grand modèle portées à gauche et pendantes.

Les décorations d'association sont portées de la même manière, mais à droite.

médaille porte drapeauLe baudrier se porte sur l'épaule droite, afin de ne pas masquer les décorations.

L'insigne officiel de porte-drapeau se porte à droite, il peut être éventuellement fixé sur le baudrier

La hampe du drapeau se tient de la main droite (comme une arme).

2. CEREMONIES :

a) Défilés et mise en place

Les porte-drapeaux sont mis en rang par 2,3,ou 4 suivant la possibilité géographique locale. Les drapeaux sont portés "au sautoir", le bras replié vers le torse.

Il y a lieu de respecter une hiérarchie de ceux-ci par rapport à l'emblème porté et non par la valeur de chacun, à savoir :

Les ordres Nationaux ( Légion d'honneur, Médaille militaire, Ordre national du mérite).

Les Croix de guerre (14-18,39-45, Croix de la Libération, etc.).

Les Amicales (Anciens combattants, Gendarmerie etc.).

Les autres associations (Souvenir français, Croix rouge, etc.).

Les porte-drapeaux se placent en principe toujours derrière la musique sauf si des troupes participent à la cérémonie, auquel cas ils suivent les militaires.

Un chef de protocole ou, à, défaut, un porte-drapeau désigné pour la coordination (et un seul) donne les ordres pour éviter le désordre.

b) Monuments aux morts

Les porte-drapeaux arrivent en cortège, se placent de part et d'autre du monument dans l'ordre prescrit au chapitre précédent

Les porte-drapeaux saluent à la sonnerie aux morts. Quand s'élève la sonnerie " les porte-drapeaux inclinent leur drapeau, bras tendus, jusqu'à la fin de la minute de silence". Ils relèvent le drapeau dès le début de l'hymne national.

A l'issue de la cérémonie, au moment où les autorités se présentent pour les remerciements, le drapeau est "au pied" afin d'éviter des accidents ou des désagréments. Si les autorités enlèvent leurs gants, les porte-drapeaux doivent en faire autant. Dans le cas contraire, les porte-drapeaux gardent impérativement leurs gants. Ils repartent en ordre ou en cortège. Ils ne doivent pas rompre les rangs sans l'accord du chef du protocole.

- On ne plie jamais les drapeaux devant un monument mais à une certaine distance de celui-ci.

Pour une cérémonie à caractère particulier " Congrès, Assemblée générale, accueil de personnalités etc.." des consignes particulières seront données par les présidents ou responsables de ces associations au chef du protocole qui devrait les mettre en application.

3.OBSEQUES.

Un maître de cérémonie, en général le Président de l'association dont le défunt était membre, prend soin de receuillir les désirs auprès de la famille et aide à l'organisation des obsèques.

Le chef du protocole prend les directives auprès du maître de cérémonie afin de déterminer l'emplacement ou seront installés les porte-drapeaux.

a) Dans une maison mortuaire, hopital ou funérarium.

En règle générale, les porte-drapeaux, accueillis par l'officiant ( prêtre, pasteur,rabbin ou responsable des pompes funèbres) se placent de part et d'autre du cercueil, dans la mesure du possible, et sans occasionner une quelconque gêne à la famille.

Ils conservent le drapeau "au pied".

Cette garde d'honneur prend fin au moment de la levée du corps. Les drapeaux forment alors une haie d'honneur devant le corbillard, les drapeaux sont " au sautoir".

Les porte-drapeaux saluent en inclinant le drapeau au passage du cercueil jusqu'à ce que ce dernier soit mis en place dans le corbillard.

b) Dans un édifice religieux.

Les porte-drapeaux prennent place à l'endroit qu'il leur a été indiqué par l'Officiant ou le Maître de cérémonie. Ils seront suivis des délégations, du cercueil et de la famille.

-Les drapeaux sont maintenus "au sautoir" ce n'est que lorsque l'Officiant invite à s'assoir que les porte-drapeaux mettent les drapeaux "au pied" et s'assoient à leur tour.

-Au moment de "l'élévation" les drapeaux sont mis "au sautoir" et sont inclinés pendant que l'Officiant offre le pain et le vin. La cérémonie terminée, les porte-drapeaux sortent pour former une haie devant la porte de l'édifice religieux les drapeaux sont "au sautoir". Ils saluent en inclinant le drapeau au passage du cercueil jusqu'à sa mise en place dans le corbillard.

-La cérémonie à l'office religieux prend fin. Le Maître de cérémonie remercie les porte-drapeaux.

c) Au cimetière

-S'il y a cortège pour se rendre au cimetière, les porte-drapeaux se placent devant le cortège, en tête, drapeau "au sautoir", suivi par les délégations et le porte coussin qui comprend les décorations du défunt s'il a été demandé par la famille.

-A l'entrée du cimetière,les porte-drapeaux se placent devant le corbillard en cortège sur deux ou trois rangs drapeau "au sautoir". Arrivé devant le caveau ou la tombe, les porte-drapeaux se placent de part et d'autre, drapeau " au sautoir".

Le Maître de cérémonie peut annoncer : " A la mémoire de Monsieur......, Médaillé militaire, Chevalier de l'Ordre du mérite, Ancien combattant...., je vous demande un instant de recueillement " (environ 20 secondes).

-Les porte-drapeaux saluent en inclinant le drapeau pendant la mise en terre.

- Le Maître de cérémonie ordonne la dislocation des porte-drapeaux afin de laisser la famille dans l'intimité.

Rappel :

- Le salut par les porte-drapeaux est dû seulement :

Au président de la République

Aux drapeaux et étendards militaires

A la sonnerie aux morts, et comme indiqués précédemment dans les cérémonies.

- En principe, nul, hormis la musique ou les militaires en tenue, ne doit se trouver devant les porte-drapeaux.

DROIT AU DRAPEAU TRICOLORE LORS DES OBSEQUES.

- Par les circulaires n°338 du 17 septembre 1965, n° 423 du 10 octobre 1957, et du n° 77530 du 03 août 1977 du ministère de l'intérieur, le privilège de recouvrir un cercueil d'un drap tricolore a été accordé et réservé aux militaires détenteurs de la carte du combattant. Un accord a été donné par le ministre de l'intérieur pour l'extension de ce privilège aux titulaires du Titre de Reconnaissance de la Nation par circulaire n° 92-00095c DU 25 MARS 1992, adressée aux Préfets.

Nous rappelons que lors des obsèques d'un ancien combattant et si la famille en exprime le désir, un drap tricolore sera placé sur le cercueil sans aucun frais supplémentaire en lieu et place du drap noir. Dans le cas ou une association d'Ancien Combattant interviendrait pour l'organisation des obsèques, elle devra se mettre en rapport avec les proches du défunt pour les informer de la posssibilité de cette fourniture, laquelle ne peut être effectuée qu'avec leur assentiment.

4. ATTRIBUTION DE DIPLÔMES D'HONNEUR

 

diplôme porte-drapeau

 

Depuis 1961, l'ONAC délivre un dipôme d'honneur de porte-drapeau en reconnaissance des services accomplis

Lors des manifestations patriotiques. Depuis 2006, chaque porte-drapeau peut recevoir un diplôme d'honneur après 3,10,20,et 30

10 années de service comme porte-drapeau titulaire ou suppléant; le diplôme doit être demandé par le président local, cantonal, ou départemental. Joindre au formulaire une photocopie de la carte d'identité Nationale de l'intéressé. L'avis du président doit figurer sur la demande qui passera en commission à l'ONAC, après avis du Préfet. L'attribution du diplôme donne droit au port de l'insigne d'honneur avec étoile argentée.

 

 

Après 20 années de service comme porte-drapeau titulaire ou suppléant: le diplôme doit être demandé par le président local, cantonal ou départemental. Joindre au formulaire une photocopie de la carte d'identité Nationale de l'intéressé. L'avis du président doit figurer sur la demande qui passera en commission à l'ONAC, après avis de Mr le Préfet . L'attribution du diplôme donne droit au port de l'insigne d'honneur avec étoile d'OR

 

Après 30 années de service comme porte-drapeau titulaire ou suppléant: le diplôme doit être demandé par le président local, cantonal ou départemental. Joindre au formulaire une photocopie de la carte d'identité Nationale de l'intéressé. L'avis du président doit figurer sur la demande qui passera en commission à l'ONAC, après avis de Mr le Préfet . L'attribution du diplôme donne droit au port de l'insigne d'honneur avec Palme argentée

 

5. PORTE-DRAPEAUX DU DEPARTEMENT

 

Porte-drapeau de l'UDAC27   DUGUEY  YVES    tél 06 33 53 46 74

Porte-drapeaux Départementaux

DANIEL  Bernard  tél : 06 70 51 73 02

Porte-drapeaux Locaux

BRETEUIL / ITON   BOTTINEAU  Claude tél  /

DAMVILLE depuis 2018 RAME Jean tél: 06 79 48 13 01

EVREUX  Madeleine SAVALLE  tél: 06 08 67 90 13

PAYS LYONS / ANDELLE depuis 19--- tél: /

GARENNE / EURE  depuis 19--- tél: /

GISORS depuis 1990 ANCIOT Christiant tél: liste rouge

LOUVIERS depuis 1985 CORNU Jean tél: 02 32 40 13 25 /

PONT AUDEMER depuis 19--- LEFRANCOIS Jean-Marie. tél: 02 32 41 48 74/

PONT DE L'ARCHE depuis 19--- FLUTEAU Lucien tél: 02 35 81 65 50/

SAINT ANDRE DE L'EURE  CAPITAINE Serge tél: 02 32 28 21 53 /

ST.SEBASTIEN DE MORSENT depuis 19-- HEURTEBIZE Claude tél: 02 32 38 50 59 /

VERNON depuis 1988 BERRUYER Guy tél: 02 32 52 54 34 /

depuis 1985 HESNAULT Michel tél: 02 32 52 44 25 /

 

Remarques particulières

Le diplôme est attribué au porteur du drapeau quel que soit son statut : ancien combattant ou non, ressortissant de l'Onac ou non. Aucune condition de majorité n'est exigé afin d'encourager la candidature des plus jeunes. La demande, quelle soit pour 10, 20 ou 30 ans de service, est toujours formulée sur le même imprimé. Le diplôme attribué récompense l'ensemble des années de service effectués par le porte drapeau au moment de la demande. Le président d'association ou le maire requérant ne doit pas justifier que le porte drapeau a obtenu les premiers diplômes pour solliciter les suivants. S'il formule la première demande après que le porte drapeau a effectué 22 années de service, c'est le diplôme avec cette mention qui est directement attribué. Le service instructeur n'a pas à verifier que le porteur de drapeau, a au préalable, obtenu le diplôme pour 3 puis 10 années de service.

 

 

Nombre de visiteurs :